Le design et l'innovation

Jean-Luc Barassard, le design dans l'innovation

Tribune de Jean-Luc Barassard, directeur stratégie entreprise à l'école de design de Nantes Atlantique.

A chaque  rencontre avec des industriels, je mesure chaque jour en quoi le design devient indispensable pour résoudre un paradoxe entre la complexité à laquelle ils sont confrontés lors de la conception et la fabrication d’un produit, et l’exigence d’une société hyper connectée, en quête de simplicité, d’harmonie et de plaisir dans son quotidien.

Élaborer un produit est une démarche complexe, pour autant un consommateur n’accorde que quelques secondes d’attention à la découverte d’un produit : son expression doit être parfaite sinon elle se traduit par une indifférence. La rencontre avec un objet se fait par notre capacité à comprendre instantanément son message, son usage, sa qualité. En effet, nous sommes passés à l’ère expérientielle, ce qui compte c’est l’usage. La décision d’achat s’effectue donc sur la promesse d’une expérience positive pouvant fournir plus de plaisir, de faciliter, en plus d’être en résonance avec nos valeurs personnelles. Le design devient acteur de premier plan car il est à la définition de notre manière de vivre avec les objets.

Le designer est donc celui qui approche le projet en prenant avant tout en compte l’usager. Il va essayer de comprendre comment il souhaite vivre. Il imagine des concepts, il expérimente des scenarii, il met en scène les usages dans leurs contextes, il appréhende chaque relation entre l’utilisateur et l’objet pour éliminer les actes parasites. La démarche commence par l’usager et son usage, pour ensuite concevoir le produit.

Le designer est un intégrateur de valeurs et de fonctions, il doit donc être impliqué au début du projet pour construire avec les ingénieurs et les marketeurs une proposition innovante et différenciatrice. Il est devenu incontournable car il sait faire la synthèse entre la complexité d’un projet  et les attentes d’un consommateur exigeant.

Cette discipline commence à être perçue par les industriels comme un facilitateur de projet :  Il apporte la possibilité d’entrer dans le projet autrement que par des approches issues d’une analyse du marché ou par la dimension technologique, il projette, il innove en étant centré sur l’utilisateur.